Les stagiaires nouvellement affecté-es n'arrivent pas à joindre leur établissement : le SNES-FSU intervient au rectorat

Stagiaires nouvellement affecté-es, vous êtes nombreux-euses à nous saisir car vous ne parvenez pas à joindre votre établissement d'affectation.

Cette situation est tout-à-fait incompréhensible : les affectations n'ont souffert d'aucun retard et ont été publiées à la date prévue. Les chef-fes d'établissement susceptibles d'accueillir des stagiaires savaient toutes et tous que les stagiaires nouvellement affecté-es étaient très susceptibles de les contacter à partir du 17 juillet.

Rappelons que le recteur refuse la tenue d'un groupe de travail associant les élu-es du personnel, relatif aux affectations de stagiaires, au motif qu'un tel groupe de travail retarderait la communication des résultats, empêchant les stagiaires de joindre en temps et en heure leur établissement...

Cette situation est inacceptable : elle est génératrice de stress et empêche les collègues concerné-es de préparer leur rentrée (comment faire sans connaître les niveaux qui nous seront confiés, ou les manuels en vigueur dans l'établissement, ou encore son tuteur ou sa tutrice ?).

Nous avons donc écrit au rectorat pour faire part de ce problème, et demander à ce que les services communiquent à ce sujet en direction des chef-fes d'établissement, afin qu'une veille, même minimale par mail, soit assurée par elles et eux, comme cela devrait être le cas sans qu'il fût besoin de le rappeler.