Suites de la FPMA et des CAPA des 13 et 15 juin 2019 : complément de service, révision d'affectation, affectation à l'année des TZR

Le travail intensif des élu.es du SNES-FSU, y compris durant leurs soirées et week-ends, a consisté pour l’essentiel à vérifier, faire corriger et améliorer les projets de l’administration pour permettre en séance la meilleure satisfaction possible de chaque demandeur, rechercher et obtenir des mutations supplémentaires, dans le respect des règles communes d’affectation. C’est bien l’action syndicale et ce travail qui permettent de garantir à chacun ses droits et d’améliorer les situations individuelles. En effet, seuls le travail exhaustif de vérification et d’amélioration du projet informatique mené par les élu.es et l’examen contradictoire en FPMA et CAPA ont garanti, encore cette année, à chacun et à tous, l’égalité de traitement. Or, le gouvernement a la volonté de remettre en cause la paritarisme. Dans l’objectif de « renforcer le management de proximité », il entend limiter, par sa loi de "transformation de la Fonction Publique" en discussion parlementaire, le rôle des élu.es dans les commissions administratives paritaires. Il s’attaque directement au droit des personnels d’être informés et défendus dans l’ensemble des actes de de promotion et de mutation qui les concernent. Qui sera en mesure de garantir l’égalité de traitement et la transparence de ces opérations de gestion collective lorsqu'elles seront laissées à la discrétion de l’administration ?

Ensemble, soyons déterminés à défendre le paritarisme. C’est la garantie collective du respect des droits de chacun et de tous.

Déclaration des élu.e.s SNES-FSU à la FPMA

Déclaration préalable des élu.es SNES-FSU à la CAPA des CPE

Déclaration préalable des élu.es SNES-FSU à la CAPA des PSY-EN

Lire la suite : Suites de la FPMA et des CAPA des 13 et 15 juin 2019 : complément de service, révision...