La question de la grève reconductible à l'ordre du jour

Face aux attaques d’ampleur que subissent à la fois les services publics, la fonction publique et les statuts, le système éducatif, ses usagers et ses personnels, face aux dénégations mensongères de nos gouvernants, qui sentent le vent tourner à ce sujet, les temps forts nationaux et académiques comme ceux, déjà réussis, du 30 mars et 4 avril derniers, sont amplement justifiés.

Mais se pose désormais également la question du recours à une grève reconductible, vraisemblablement longue, mais seule à même, en « bloquant la mécanique », de faire reculer ce gouvernement, en donnant incidemment à ces mêmes temps forts un retentissement médiatique encore plus important.

Nous savons, en ce qui nous concerne, que ce mode d'action ne peut cependant être invoqué de façon incantatoire et ne se décrète pas.
Nous savons également que nombre de collègues ont été réticent.es jusqu'à maintenant à cette idée, par lassitude, difficultés financières, ou encore sentiment que d’autres actions auraient plus de chances d’aboutir...

Lire la suite : La question de la grève reconductible à l'ordre du jour