En grève et dans la rue le 9 octobre 2018

Contre les reculs sociaux mis en oeuvre par le gouvernement Macron et ceux encore annoncés par lui !

Pour la défense de nos statuts, salaires, conditions de travail, face aux attaques contre la Fonction Publique !

Les organisations syndicales de travailleurs, d’étudiants et de lycéens – la CGT, FO, Solidaires, Unef et UNL – appellent à une mobilisation interprofessionnelle le 9 octobre 2018 contre la politique de destruction de notre modèle social qui est à l’œuvre, favorisant les inégalités et la casse des droits collectifs. Face à la logique d’individualisation que nos gouvernants tentent d’imposer, la solidarité et la justice sociale se retrouvent mises à mal, fragilisant les plus faibles, les plus précaires, les plus démunis, et stigmatisant en particulier les retraités.

Pour la Fonction Publique, les organisations CGT, Fédération Autonome, FSU, FO, Solidaires s’inscrivent dans cette journée interprofessionnelle d’action du 9 octobre, en appelant à y participer massivement et en y déclinant leurs revendications communes pour :

  • Le dégel de la valeur du point d’indice et des augmentations générales des salaires
  • L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ;
  • Les créations d’emplois dans les nombreux services qui en ont besoin ;
  • La résorption de la précarité et un plan massif de titularisation ;
  • Le renforcement du statut général et des statuts particuliers ;
  • L’amélioration des systèmes de retraite par répartition et le maintien des régimes spéciaux ;
  • La défense et le développement des missions publiques ;
  • L’arrêt des réformes régressives engagées contre les intérêts des usager·e·s et des personnels.

Le SNES-FSU estime nécessaire de prendre toute sa place dans cette action, tant est longue la liste des attaques que subit aujourd'hui l'Education Nationale, et notamment le second degré, au nombre desquelles l'annonce de la suppression de 2650 postes, à laquelle il faut ajouter celle de 400 postes administratifs, envers et contre la hausse démographique du public scolaire elle-même, outre les effets désastreux que commencent à ressentir les établissements, du fait de la réforme du collège comme de celle du lycée. Voir également le texte de notre dernier conseil syndical académique du 18 septembre et notre déclaration au comité technique académique du 19 septembre.

Les manifestations dans l'académie :

Nantes CHU 10h30
St Nazaire place de l'Amérique Latine 10h00
Chateaubriand Mairie 10h30
Ancenis Station ESSO 10h00
Angers place Leclerc 10h30
Cholet place Travot 10h30
Saumur place Bilange 10h30
Segré place du Port 10h30
 Laval place de la Trémoille 10h00
 Renazé rond-point de l'Ardoise 11h00
 Mayenne square de Yougoslavie, face pôle santé 14h30
 Evron gare SNCF 14h30
Le Mans Palais des Congrès 9h30
 La Roche sur Yon place Napoleon  10h00